puzzle

Le puzzle : un jeu utile pour faciliter l'apprentissage

de lecture

puzzles

La capacité d’apprentissage est une qualité toujours fondamentale, autant chez les enfants que chez les personnes actives ou retraitées. Pour les professionnels, la faculté d’acquérir en permanence de nouvelles connaissances assure d’accroître les compétences. Pour les plus jeunes, l’apprentissage au quotidien est indispensable : il offre d’élargir les horizons et de découvrir de nouvelles notions.

Développer la capacité d’apprentissage est possible par l’application de nombreuses techniques qui aident au renforcement de la mémoire et des fonctions cognitives. Un unique jeu assure néanmoins d’accéder à toutes ces méthodes : grâce à une pratique régulière du puzzle, la faculté d’apprentissage est aiguisée facilement. Découvre comment ton passe-temps favori aide à l’apprentissage et est incontournable pour améliorer les fonctions cognitives

1. L’apprentissage : un mécanisme qui s’acquiert grâce à plusieurs exercices:

Délibéré ou involontaire, un processus d’apprentissage mène nécessairement à l’acquisition de nouvelles notions, de nouvelles connaissances ou de nouveaux savoir-faire. Sous une facette purement psychologique, l’apprentissage peut d’ailleurs être assimilé à un événement externe qui génère une réaction chez une personne. De l’ensemble de ce contexte se crée une nouvelle construction mentale ou une modification du comportement qui persiste et que l’on peut mesurer.

L’apprentissage aide au développement des hommes de tout âge. Les théories scientifiques autour de la question sont nombreuses et se complètent. Elles sont d’ailleurs basées sur plusieurs conceptions :

  • certaines envisagent par exemple que la socialisation ou le fait d’évoluer à plusieurs dans un environnement spécifique permet d’apprendre des notions nouvelles ;
  • d’autres considèrent que l’observation a une influence non négligeable dans le processus d’apprentissage.

puzzle-concentration

Quoi qu’il en soit, plusieurs capacités cognitives comme la concentration et la mémoire sont amenées à être stimulées lorsqu’il s’agit d’exercer la capacité d’apprentissage.

2. La mémoire : un des leviers actionnés dans le mécanisme de l’apprentissage:

La mémoire est l’une des capacités extraordinaires du cerveau humain. Elle permet de conserver et d’emmagasiner diverses images, notions et représentations perçues par chaque personne tout au long de son existence. Cette capacité cognitive doit être entretenue et elle peut être exercée à tout moment de la vie, même si le travail à prévoir dans cette optique s’avère plus important au fur et à mesure de l’avancée en âge.

puzzle-apprentissage

Différentes observations et études de la mémoire humaine laissent par ailleurs apparaître plusieurs constats :

  • la mémoire est davantage stimulée lorsqu’elle est exposée à diverses techniques pensées justement pour la rendre plus aiguisée. C’est ainsi le cas pour les processus mnémotechniques qui permettent à tout un chacun de se souvenir facilement d’une notion particulière ;
  • si la mémoire fonctionne mieux à l’aide d’une procédure mnémonique, son fonctionnement naturel est également connu depuis bien longtemps. Dans la plupart des cas, la mémoire retient ainsi plus aisément les informations au commencement et à l’épilogue d’une phase d’apprentissage ;
  • la mémoire a besoin d’être stimulée régulièrement pour conserver de manière optimale une nouvelle notion que l’on vient de percevoir. Comment ? Par exemple, lorsqu’on vient d’assimiler une nouvelle information ou un nouvel apprentissage, il nous est requis de revenir dessus au plus tard le jour d’après pour bien se souvenir de ses tenants et aboutissants.

3. Comment entraîner la mémoire pour améliorer la faculté d’apprentissage ?

Si la mémoire est une formidable capacité du cerveau humain, cette faculté n’est donc pas infaillible et a besoin d’être exercée fréquemment pour rester performante. Même si l’apprentissage de notions nouvelles peut donc être réalisé au quotidien, il est indispensable d’entretenir la capacité de mémorisation et de la booster avec diverses techniques :

  • en fin de journée par exemple, il faut prendre l’habitude de revenir sur les événements qui se sont produits depuis le lever du soleil : quelles personnes a-t-on rencontrées ? Quels ont été les sujets évoqués ? Quelles activités ont été réalisées ? Ce genre d’exercice permet de conserver l’information dans la mémoire du fait de la création d’interactions neuronales ;
  • avec un retour régulier sur les apprentissages déjà effectués antérieurement, la mémoire est exercée et les notions nouvelles sont imprimées dans les souvenirs de long terme. Une réactivation régulière des connaissances est donc nécessaire : cette démarche rend la mémoire plus performante et améliore la capacité de mémorisation ;
  • la concentration et l’organisation sont autant de qualités qui aident la mémoire à bien fonctionner. Des notions acquises grâce aux procédés mnémotechniques sont ainsi facilement retenues dans la mémoire, tout comme les informations qu’on apprend lorsqu’on est attentif et concentré.

puzzle-memoire

4. Le puzzle, un passe-temps incontournable pour exercer la mémoire:

Le cerveau est comme de nombreux muscles présents dans le corps humain : pour conserver au mieux ses fonctions et pour améliorer ses performances, ils ont besoin d’un entraînement et d’un exercice régulier. Beaucoup de recherches scientifiques sont déjà effectuées sur le sujet et certaines annoncent des conclusions enrichissantes, notamment concernant le puzzle.

Les puzzles font en effet partie des activités qui assurent une amélioration significative de la mémoire. Entre autres vertus, une pratique régulière de ton passe-temps favori offre notamment d’aiguiser la capacité de mémorisation à court et à long terme d’après des tests réalisés par des équipes de recherche.

Des puzzles comme le puzzle mappemonde ancienne permettent ainsi de faire travailler la mémoire et assurent une protection contre l'altération des fonctions de mémorisation. Ce jeu d'une très grande dimension appelle à l'exercice des fonctions cognitives et principalement celle de la mémoire du fait du grand nombre de pièces à assembler.

puzzle-mappemonde

Ce puzzle est en effet constitué de 2 000 pièces à incruster et en arriver à bout nécessite une grande attention et une concentration maximale. Sans grande difficulté majeure, ce jeu est dédié aussi bien aux adultes qu'aux enfants ayant plus de 6 ans. Passe-temps ludique et éducatif, il permet ainsi de travailler la mémoire ainsi que d'autres vertus permettant d'améliorer la capacité d'apprentissage chez les joueurs de tout âge.  

5. Choisir le puzzles mappemonde pour profiter d’une technique efficace pour améliorer la mémoire:

Une multitude de variantes de puzzle est disponible aujourd’hui. L’immense succès acquis par ton jeu favori pousse en effet les fabricants à proposer un éventail de puzzles correspondant à tous les goûts et à tous les budgets. Le puzzle s’apprécie ainsi en bois, mais la plupart des variantes sont toujours conçues en carton pour une manipulation aisée des pièces à incruster.

La taille des puzzles varie également. Selon ta maîtrise du puzzle, tu peux t’attaquer à la résolution des jeux comportant un grand nombre de pièces : 500, 1 000 ou 2 000 et davantage encore. L’autre avantage des puzzles, outre la taille et la matière utilisée pour la fabrication des pièces, c’est par ailleurs l’illustration qui est représentée sur ton jeu. Le choix est en effet énorme et tout réside finalement sur tes préférences et sur tes envies.

puzzle-carte-du-monde

Si la majorité des puzzles sont efficaces pour exercer la mémoire, les puzzles mappemonde ont l’avantage d’apporter un plus supplémentaire pour améliorer la capacité de mémorisation des joueurs :

  • leur taille immense est en premier lieu un atout indéniable, incitant les joueurs à exercer de manière significative leur mémoire. Avec 1 500 pièces à assembler, le puzzle mappemonde en bois est un jeu offrant à tout un chacun de s’amuser tout en améliorer les fonctions cognitives, et notamment la capacité de mémorisation.

Résoudre ce puzzle d’une dimension de 120 x 80 cm mène à reconstituer une carte mondiale représentant l’intégralité des pays et leurs frontières. L’exercice n’est pas des plus aisés, mais il est à la portée des joueurs les plus jeunes et bien sûr des adultes ayant peu ou déjà voyagé. Avec ce jeu, la mémoire est naturellement mise à contribution, car la résolution du puzzle incite à faire une représentation de la planète et des particularités de chaque pays. Se rappeler que des îles comme le Sri Lanka ou Madagascar se trouve à l’ouest ou à l’est respectivement de l’Inde et de l’Afrique sont des exercices qui aident la mémoire à s’améliorer ;

  • le puzzle mappemonde animaux est un autre puzzle idéal pour exercer la mémoire. Constitué de 1 000 pièces, ce jeu a l’avantage de représenter les différentes espèces animales du monde ainsi que les endroits spécifiques dans lesquels chacune évolue.

Résoudre ce puzzle est un défi à part entière auquel les adultes et les joueurs de plus de 6 ans peuvent participer. Chaque illustration présente sur chaque pièce évoque en effet un animal ou la partie d’un pays qui évoque une image chez chaque joueur et nécessite une réflexion. La mobilisation des fonctions cognitives est totale avec ce puzzle et la mémoire ainsi que de nombreuses facultés cérébrales sont amenées à être stimulées.  

Faire un puzzle aide donc grandement la mémoire à s’améliorer : à chaque fois qu’elle est stimulée, les neurones sont utilisés et renforcent la capacité de mémorisation, mais d’autres nouvelles connexions sont aussi créées entre les cellules cérébrales. La mémoire à court et à long terme s’en trouve ainsi fortement aiguisée.

6. Quelles autres vertus attendre des puzzles pour faciliter l’apprentissage ?

Les puzzles sont non seulement des jeux qui facilitent l’entretien et le renforcement de la mémoire, mais ce sont aussi des activités dont la pratique améliore l’ensemble des fonctions cognitives chez les joueurs. L’attention, la concentration ou encore la confiance en soi sont quelques-unes des qualités qui sont acquises et qui sont perfectionnées grâce à une pratique régulière du puzzle.

L’ensemble de ces qualités a une influence majeure sur la capacité d’apprentissage. En étant régulièrement stimulées grâce à la pratique des puzzles, les fonctions cognitives bonifient le phénomène d’apprentissage chez les joueurs. Voici quelques-unes des vertus des puzzles qui ont des répercussions positives sur l’apprentissage :

     A. Les puzzles sont un jeu qui stimule l’ensemble du cerveau :

Le cerveau est constitué de deux hémisphères ayant chacun des fonctions spécifiques. La partie droite de cet organe est ainsi stimulée lorsqu’une personne perçoit des notions comme l’intuition, l’imagination ou le rêve et les émotions. Généralement cet hémisphère est par ailleurs celui qui s’active lorsqu’on fait preuve de créativité et d’inspiration. Dans sa partie gauche, le cerveau réunit généralement toutes les fonctions liées au raisonnement, à la rationalité et au langage.

Le puzzle est un défi passionnant qui a l’avantage d’exercer de manière simultanée ces deux parties distinctes du cerveau. Cet entraînement mental est bénéfique aux joueurs s’adonnant régulièrement à la pratique des puzzles, car stimuler en même temps les deux hémisphères du cerveau permet de simplifier la compréhension de nouvelles notions et donc de faciliter l’apprentissage.

vertus-puzzles

     B. Les puzzles améliorent la coordination dans l’espace et celle des mains et des yeux :

Le raisonnement visuel et spatial se trouve grandement bonifié chez les joueurs qui ont l’habitude de prendre un moment pour résoudre un puzzle. Jouer de manière régulière amène à exercer des sens comme la vision et le toucher et cette habitude les pratiquants de puzzle à améliorer leur coordination spatiale.

Dans la théorie de l’apprentissage, cette utilisation des mains et des yeux est une technique assimilée au processus d’essais et erreurs qui permet aux joueurs d’aiguiser leur faculté d’apprentissage. En observant attentivement une pièce, puis en se saisissant de celle-ci, le joueur imagine d’abord dans un premier temps sa place éventuelle dans le puzzle final puis tente par des essais de trouver le lieu adéquat où elle pourrait être située.

Tout au long d’un puzzle, la répétition de ces étapes d’essais et erreurs permet donc aux joueurs de s’imprégner de cette technique qui est fondamentale dans toute procédure d’apprentissage. En acquérant ce processus grâce à la pratique régulière d’un puzzle, les joueurs peuvent en tirer parti dans leur vie quotidienne et développer facilement leur capacité d’apprentissage.   

     C. Les puzzles ont une influence sur l’augmentation du quotient intellectuel :

Comme la pratique des puzzles a des conséquences positives sur les fonctions cognitives comme la concentration, les capacités de raisonnement et la mémoire, des recherches scientifiques parviennent également à la conclusion que ce jeu a également une répercussion sur la croissance du quotient intellectuel.

Des chercheurs de l’université de Michigan aux États-Unis ont ainsi déjà conclu qu’une pratique régulière de puzzle à raison de 25 minutes au quotidien peut aider le quotient intellectuel de croître de 4 points. 

puzzle-developpement-intelectuel

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés