Le puzzle : un passe-temps qui nécessite beaucoup de concentration

Astuces -

Le puzzle : un passe-temps qui nécessite beaucoup de concentration

de lecture

Le puzzle pousse à la patience et donc à la concentration. Sur le long terme, c’est une activité qui permet de se contrôler et d’aborder différentes situations dans le plus grand calme. Cette attention portée à la résolution du casse-tête favorise alors le travail de la mémoire, la capacité de réflexion et un moment de partage lorsque le jeu est joué à plusieurs.

se concentrer au puzzle

1. Comment réussir à se concentrer au puzzle ?

 Il n’existe pas d’astuces standards pour t’aider à te concentrer au jeu de puzzle. Cette capacité de focalisation arrive en effet sans que tu t’en rendes compte. Ton attention est mobilisée et ton cerveau se libère des émotions parasites, ce qui te permet de porter toutes les facultés mentales sur une seule action, celle d’assembler les pièces du puzzle.

Mais la concentration peut être boostée à travers différents exercices que tu peux réaliser facilement. Même si le puzzle n’est pas une activité physique, il nécessite une bonne respiration, une bonne posture et quelques bons gestes pour rester concentré.

2. L’exercice de respiration pour mieux se concentrer:

Apprends à bien maîtriser ta respiration pour doper ta concentration. Tu dois également prendre conscience de ton souffle pour évacuer tout ton stress, car tu as besoin de vider ton esprit avant d’attaquer ce jeu assez complexe.

Les exercices de respiration te dégagent également de tous tes états émotionnels négatifs pour faire le vide. Avant de commencer ton puzzle, tu dois inspirer et expirez profondément en restant debout ou assis, mais bien campé sur tes jambes avec le dos bien droit. Tu focaliseras ainsi toute ton attention sur ce que tu vas faire : résoudre ton puzzle et trouver les pièces qu’il faut imbriquer. D’autres techniques de respiration te permettent aussi d’améliorer ta concentration.

Tu peux chasser des angoisses et ton stress par la respiration abdominale par exemple. Les mouvements de respiration dans cette technique spécifique vont contribuer à décontracter tes muscles et à bien oxygéner ton cerveau.

La méthode de la respiration abdominale estompe également la fatigue. Certains sophrologues conseillent de poser les mains sur le ventre pendant que tu inspires et que tu expires lentement pour bien détoxifier tes poumons. Mais pour parvenir à bien se concentrer sur le puzzle, il faut bien les choisir. L’image finale choisie importe beaucoup. Elle doit être intéressante pour toi, quel que soit ton âge.

choix du puzzle

3. Le choix du puzzle pour rester concentré:

Deux types de puzzle existent sur le marché :

- Le puzzle classique est le type de puzzle que tout le monde connaît. La finalité du jeu est de « dessiner » une image sur un tableau à l’aide de pièces qui seront imbriquées les unes aux autres. Le puzzle classique comporte ainsi des bords, qui dans l’idéal doivent être la première partie du jeu à constituer.

- Le puzzle 3D aussi appelé puzzle mécanique est beaucoup moins connu, mais de plus en plus apprécié par les amateurs. Comme le puzzle classique, le nombre de pièces à imbriquer est très variable au même titre que le niveau de difficulté du jeu dans sa généralité.

Pour optimiser la concentration, il est donc important de choisir le puzzle en fonction de son niveau de difficulté, ce qui implique d’opter pour celui qui convient à son âge.

En effet, un enfant ne choisira pas le même puzzle qu’un adulte. Il est possible par ailleurs d’y jouer dès l’âge de 2 ou 3 ans, avec bien sûr des pièces adaptées à cette tranche d’âge. Il s’agit généralement de grosses pièces colorées pour stimuler les fonctions cognitives de l’enfant et par la même occasion sa concentration. Il faut choisir également le type de puzzle pour enfant en fonction de ses centres d’intérêt : à l’image de ses personnages préférés, de ses films préférés, etc.

Pour rester concentré sur un puzzle et ne pas se lasser vite, il est aussi conseillé de le choisir selon son habitude de jeu. Tu es un joueur occasionnel ? Ne te lance pas dans des défis pas encore réalisables à ton niveau. Choisis par exemple une image simple avec des pièces que tu pourras facilement adapter. Tu es un grand habitué de ce jeu et tu y joues très régulièrement ? Tu peux opter pour un puzzle avec des milliers de pièces ou composé d’une image plus complexe, comme les puzzles paysages avec une bâtisse architecturale ou un monument.

4. Les astuces pour travailler ta concentration au puzzle:

Un manque de concentration est incompatible avec le jeu de puzzle. Il peut être difficile de surmonter cette situation, mais il est aussi possible de stimuler sa faculté à se focaliser sur une tâche à travers quelques astuces :

  • La préparation du cerveau :

Tu prévois de jouer au puzzle demain ? Prépare ton cerveau dès aujourd’hui pour qu’il accomplisse facilement la tâche. Organise par exemple ton « terrain » en éloignant de ton champ de vision les éléments qui pourraient te distraire.

 Il n’est par exemple pas conseillé de jouer au puzzle dans un endroit fréquenté de la maison. Le salon, la salle à manger et la cuisine ne sont donc pas de bons terrains de jeu. Choisis un lieu où tu pourras optimiser ta concentration comme la chambre. Installes-y ta table de puzzle ou ton tapis de puzzle ou à défaut, une couverture sur le sol pour que tu puisses avoir assez d’espace pour observer, pour trier et pour poser et déplacer tes pièces. 

  • S’entraîner à la concentration :

Il faut entraîner ta densité de concentration, c’est-à-dire ta capacité à résister aux distractions et la plus longue durée de ton temps de concentration. Les exercices de respiration avant le jeu t’aident notamment beaucoup dans cette optique. Mais tu peux également apprendre à te focaliser sur ta tâche à travers quelques petites astuces amusantes.

Contemple par exemple un objet pendant quelques secondes. Observe sa forme, ses lignes, ses couleurs, ses caractéristiques et sa texture pour vider ton esprit. Tu attaques ensuite ton jeu avec sérénité, car tu te focalises sur un nouvel objet, c’est-à-dire qui est ton puzzle. Cette observation est aussi réalisable partout, dans le métro, dans un parc, etc.

meilleure santé mentale grâce au puzzle

L’entraînement à la concentration peut aussi faire intervenir d’autres variables comme la musique. Si tu es sensible aux sons, cette astuce comptera pour toi. Tu peux écouter un morceau que tu aimes, mais de préférence une musique douce en adéquation avec ton jeu qui nécessite du calme et de la concentration.

Certaines personnes trouvent aussi intéressant de s’isoler pour écouter différents genres de musique afin d’en détecter chacun des instruments : guitare, batterie, piano, etc. Avant de jouer, il faut également que tu économises ton énergie afin que tu puisses mieux de concentrer. Tu peux par exemple ralentir tes gestes en profitant bien de ta douche, en t’accordant un peu plus de temps pour manger, en marchant lentement, etc.

5. Le jeu de concentration pour une meilleure santé mentale:

Les bienfaits psychologiques induits par la pratique du puzzle et la concentration que le jeu implique sont nombreux. Mais n’oublie pas qu’il s’agit d’un loisir avant tout, qui te permet de t’occuper et de stimuler ton cerveau.

Le puzzle est également un bon outil anti-stress qui n’endort pas les neurones. Si tu es d’un caractère naturel impatient ou toujours sur pressé, le puzzle te permet de contrôler tes émotions et de toujours garder ton calme, même dans les situations les plus complexes.

Le puzzle déclenche en effet un enchaînement d’événements dans le cerveau. Cette activité met l’ennui entre parenthèse et offre des bienfaits sur les fonctions cognitives et à long terme sur la santé mentale. Il s’agit d’un exercice cérébral complet qui développe le sens de la logique et de la méthodologie.

Au-delà de l’entraînement du cerveau à se concentrer, le puzzle permet également de stimuler les fonctions visuelles par rapport à l’espace. Cette compétence qui est autrement appelée « coordination yeux et main » est nécessaire dans de nombreux apprentissages à l’école comme dans la vie active. Avoir une bonne coordination visuo-spatiale te permet par exemple de prendre des notes lorsque quelqu’un parle, te permet de lire, etc.

 Le puzzle développe également la mémoire de travail. Il s’agit de la mémoire courte qui est conservée pendant quelques secondes et qui est nécessaire pour comprendre une consigne, pour prendre des notes et se concentrer, pour faire un calcul mental ou pour trouver une solution à un problème rapidement. La mémoire de travail permet donc au cerveau de retenir temporairement des informations pendant qu’il est occupé à une autre tâche.

6. Un jeu de patience et de la persévérance:

Le puzzle développe la motricité fine et l’habileté, mais apprend également la patience à tous les âges. Le jeu te force en effet à te concentrer et à éloigner tes pensées négatives le temps que tu parviennes à trouver une solution à ton jeu de casse-tête.

Le développement de la patience à travers les puzzles peut être entamé dès l’âge de 2 ans quand l’enfant tente d’associer la forme de la pièce à une empreinte.

le puzzle pour une capacité d'observation

7. L’Anticipation, l’analyse et l’observation:

La concentration nécessaire au puzzle te permet également de développer sa capacité à observer. Au puzzle en effet, il te faut imbriquer les pièces en prenant en compte leur forme, leurs motifs, leurs couleurs, etc. Tu auras donc un sens de l’observation aiguisé et un esprit d’anticipation te permettant de te demander par exemple ce qu’il va se passer si tu insères telle pièce à tel endroit.

8. La maîtrise de soi et de ses émotions:

Ton puzzle a pris plus de temps que tu le pensais et tu n’as pas encore fini ? Voilà une situation à laquelle tu peux être constamment confronté et à laquelle tu dois te préparer. Cette situation te permettra sur le long terme de t’entraîner à la tolérance et d’apprendre à contrôler ta frustration même si ton puzzle te paraît difficile à constituer. Sans t’en rendre compte forcément, ton jeu t’aide à mettre en pratique ta maîtrise de soi et te pousse à bien réfléchir avant chaque action. Cette capacité à contrôler tes émotions te sera nécessaire au quotidien. Tous ces bienfaits du puzzle sont le fruit de ta concentration pendant le jeu.

Par ailleurs, le puzzle étant aussi un jeu pédagogique, tu dois apprendre à y jouer par étape. Là encore, la concentration intervient dès la première phase, celle de choisir un endroit calme où tu pourras poser ton tableau ou ton puzzle mécanique.

La deuxième étape avant l’association des pièces proprement dite est celle de choisir le meilleur support pour ton puzzle. Tu dois opter pour un support rigide : une table classique, une table de puzzle, un tapis de puzzle, sur le sol, etc.

Lorsque tu auras préparé ton terrain, tu dois passer à l’étape du regroupement des pièces par couleur, par forme et par motif. Tu dois absolument mettre de côté les éléments qui formeront les bords de ton jeu, car tu commenceras par associer les extrémités avant de passer dans les autres parties.

table de puzzle

En plus de la concentration, le puzzle nécessite également quelques méthodologies pour trouver les pièces qui manquent à une image déjà formée. Il faut rester concentré sur les images interrompues, sur les angles non fermés, sur les formes irrégulières et sur les couleurs des éléments qui manquent. Tu peux t’aider de la photo toujours indiquée sur la boîte de ton puzzle, si tu es vraiment en difficulté pour former une image complète.

9. Le jeu de concentration qui relaxe:

Le puzzle est un jeu qui nécessite beaucoup de concentration, mais qui détend aussi par la même occasion. En te focalisant sur ta seule tâche qui est d’assembler les pièces, tu oublies toutes les tensions et l’anxiété dans l’environnement qui t’entoure.

Les vertus apaisantes sont parmi les plus importantes constatées pendant les quelques études scientifiques qui ont porté sur les bienfaits du puzzle. Il est fondamental de relaxer son cerveau très sollicité lors du jeu. Le puzzle est considéré par beaucoup d’adeptes comme une stratégie pour déconnecter de la routine quotidienne, pour reposer son esprit et pour estomper le stress d’une semaine bien chargée.

Mais pour optimiser cet effet anti-angoisse du puzzle, il faut l’associer avec un mode de vie sain, une alimentation variée et équilibrée et une activité physique régulière. Le puzzle est donc aussi un jeu bénéfique pour la santé en général au-delà de ses atouts sur les fonctions cognitives.

puzzle qui relaxe

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés