Les vertus du puzzle sur la santé mentale

Bienfaits -

Quelles sont les vertus du puzzle sur la santé mentale ?

de lecture

Le puzzle fait abstraction des générations, donc de l’âge. Il s’agit d’une activité bénéfique pour les adultes comme pour les enfants. Ses bénéfices cérébraux qui n’ont pas encore fait l’objet de nombreuses études intéressent quelques chercheurs en neurologie. Des têtes pensantes d’une université allemande ont par exemple essayé d’élucider les vertus mentales du puzzle. Ce jeu engage de nombreuses fonctions cognitives et exécutives, dont la concentration et la patience que tu devras absolument avoir. Découvre ici quelques avantages du puzzle sur ton bien-être mental.

 vertus du puzzle

1.  L’amélioration de la concentration et de la flexibilité mentale:

La concentration fait partie de tes fonctions exécutives. En restant focalisé sur la résolution d’un puzzle, tu habitues ton cerveau à s’adapter à des situations imprévues. Cette capacité d’adaptation du cerveau est indispensable pour ton quotidien, même si elle peut être insidieuse. Grâce à un entraînement de tes fonctions exécutives grâce au puzzle, tu parviens plus facilement à prendre les bonnes décisions, à mieux gérer tes sentiments et à adopter les comportements qui conviennent pour chaque situation stressante.

Le puzzle t’aide aussi dans l’amélioration de ta flexibilité mentale. Tu parviens plus rapidement à te rendre compte de tes erreurs, à les corriger et t'en souvenir dans le futur. Cette résilience est indispensable dans ta vie de tous les jours. Tu pourras tirer profit de tes erreurs. Tu sauras donc mieux anticiper les problèmes, même les plus complexes. Sur le long terme, tu arriveras plus facilement à passer d’une tâche à l’autre, sans beaucoup d’hésitation.

Jouer au puzzle te permet également de relâcher la tension de temps en temps. Ce jeu de casse-tête t’apprend en effet à bien respirer pour alléger tes charges mentales et pour libérer tes tensions physiques, surtout musculaires.

2.  L’optimisation de la rotation mentale:

Au puzzle, tu dois avoir la capacité de tourner et de changer les pièces pour imaginer où elles pourraient bien être intégrées. Il s’agit de la rotation mentale qui par définition relève de la capacité de ton cerveau à tourner l’image d’un objet en plusieurs dimensions. Cette forme particulièrement d’imagerie mentale peut impliquer aussi des fonctions motrices : tu dois tourner autour de ta table de puzzle, te pencher, pencher la tête, etc. pour parvenir à te créer des images de ton puzzle.

Cette rotation mentale n’intervient pas que dans le jeu. Elle peut t’être utile dans de nombreuses situations où tu dois résoudre une problématique dans un temps limité. La rotation mentale est notamment nécessaire en mathématique et aide beaucoup les jeunes amateurs de puzzle à évoluer dans cette matière à l’école.

La rotation mentale permet aussi de mieux te repérer dans un endroit inconnu, à mieux t’orienter et à tracer un parcours pour retrouver ton chemin plus rapidement et sans encombre. Il s’agit donc d’une compétence essentielle à la santé cérébrale.

sens critique 

3.  Le sens critique:

Le sens critique est une manière de voir les choses de différentes façons. Il s’agit d’un processus cognitif assez complexe et dont on ne se rend pas compte tous les jours.

En jouant au puzzle, tu parviens à maîtriser ton habileté intellectuelle et à faire le tri sur les informations que tu dois retenir ou pas. Le sens critique te permet donc d’évaluer les informations pertinentes des autres qui ne le sont pas forcément dans une situation problématique à laquelle tu dois faire face. Ce tri des informations, tu l’acquiers plus facilement en jouant au puzzle. Tu entraînes tes capacités à trier les données, à les comparer par la suite afin de trouver la solution adéquate au problème.

Le sens critique est aussi basé sur l’évaluation de différentes options pour parvenir à faire le meilleur choix possible en fonction de la situation. Le puzzle t’aide à prendre les meilleures décisions et ton raisonnement logique deviendra plus affûté.

4.  L’affinement de la méthodologie:

Les capacités adaptatives du cerveau sont incroyables. Il peut se modifier constamment en fonction de tes expériences cognitives, psychiques ou même affectives. Pour entraîner le cerveau dans cette adaptation, le puzzle est un outil efficace.

Au jeu, tu dois constamment chercher des stratégies, tu dois trier les pièces, tu dois commencer ton puzzle par les bords, les coins, tu dois regrouper les couleurs, les formes, les motifs, etc. Ce sont là des moyens efficaces pour booster ton mécanisme neuronal.

Ton cerveau alors influencé par tous ces facteurs se renouvelle constamment pour t’aider dans l’amélioration de la perception des choses et dans la mémorisation de différentes informations pour pouvoir ensuite les utiliser afin de résoudre un problème.

Dans le langage scientifique, on parle de neurogenèse. Le puzzle fait donc partie des jeux qui protègeraient contre les risques de maladies dégénératives en retardant le vieillissement des cellules, le cerveau étant continuellement dans un processus de mémorisation et d’apprentissage.

Les enfants qui jouent au puzzle auraient également une plus grande capacité à atteindre les objectifs d’apprentissage, notamment à l’école. Ils auraient également plus de motivation à atteindre des objectifs plus larges et à toujours chercher à faire mieux.

5.  La meilleure coordination oculomotrice:

La coordination oculomotrice est une fonction primordiale au puzzle, mais que l’on commence à acquérir dès tout-petit. Elle permet donc par définition de coordonner les mouvements de tes mains et de ton corps avec ta vision.

Les mouvements des yeux sont nécessaires à l’écriture et à la lecture, mais te permettent aussi d’avoir dans ton champ de vision toutes les pièces indispensables à la résolution de ton jeu de casse-tête. Le puzzle stimule ainsi ton sens de l’observation ainsi que la discrimination visuelle, c’est-à-dire observer les éléments, les trier rapidement pour ne retenir que les essentiels.

La coordination oculomotrice te permet également d’améliorer ta motricité fine. Au puzzle, tu prends chaque pièce doucement, tu les poses délicatement pour les imbriquer avec précision et pour faire très attention aux parties déjà assemblées. Tu apprends alors à contrôler tes gestes et à ne pas faire des mouvements brusques. Cette compétence qui, de prime abord ne fait pas intervenir le mental, le fait pourtant bien. Tu peux aborder n’importe quelle situation avec délicatesse et sans te précipiter. Tu observes chaque situation avec minutie avant de choisir la solution la mieux adaptée et de prendre les décisions adéquates.

coordination oculomotrice 

6.  L’optimisation de la mémoire de travail:

Au puzzle, tu dois constamment faire appel à ta fonction de mémoire à court terme pour retenir les informations de manière temporaire, en même temps que ton cerveau pense à une autre tâche.

C’est par exemple le cas lorsque tu regardes les pièces qu’il te reste à insérer en même temps que tu observes la forme des parties du puzzle qu’il te reste à remplir. Cette capacité à faire plusieurs choses à la fois est ce que l’on appelle la mémoire de travail.

Celle-ci est indispensable tout le temps et partout :

- Pour comprendre des consignes tout en prenant des notes

- Pour faire un calcul mental tout en écrivant

- Pour noter ce qui est dit en réunion, etc.

Pour les psychologues, cette mémoire dite « active » intervient beaucoup dans le stockage et la manipulation des informations. Elle aide à la comparaison de différentes idées pour ne garder en mémoire que celles qui peuvent contribuer à résoudre un problème.

La mémoire de travail encode plusieurs types d’informations qui peuvent être vues ou lues ou entendues. Ces informations peuvent donc aussi être des images. La mémoire de travail ne conserve les informations que quelques secondes. Si tu veux t’en souvenir plus longtemps, tu dois t’exercer à les répéter mentalement.

7.  L’amélioration de la praxie constructive:

La praxie constructive est le fait de former un ensemble à partir de plusieurs éléments séparés, mais qui ont des relations spirales. C’est notamment le cas du puzzle, mais également d’autres jeux comme les blocs ou d’autres activités comme le dessin ou la peinture.

Cette praxie constructive est aujourd’hui l’une des fonctions cérébrales les plus exploitées pour aider les malades d’Alzheimer pour retarder la dégénérescence des capacités cognitives le plus longtemps possible. Le puzzle est donc une solution prouvée pour aider dans la conservation de la mémoire.

8.  La relaxation et l’apaisement:

Le puzzle permet de contrer la perte de mémoire et de booster les fonctions cognitives. Mais le puzzle possède également des bienfaits relaxants, ce qui est primordial dans ta vie de tous les jours.

Ce jeu de concentration, de patience et de mémoire démontre ses effets apaisants en estompant les différents états de stress. Un effet de « déconnexion » s’installe insidieusement, car en restant concentré sur le jeu, tu arrives à détendre ton cerveau et à oublier un moment tout ce qui t’entoure et le temps qui passe, le jeu pouvant durer longtemps.

En effet, le puzzle est un jeu de divertissement avant tout. C’est une activité très ludique qui sensibilise sur l’importance de stimuler les fonctions cognitives du cerveau. Tu apprends ainsi à évacuer ton stress d’une manière amusante.

Le puzzle est un jeu accessible à tous les âges. C’est une activité familiale par excellence où les tâches peuvent être bien réparties. Les plus petits peuvent mettre les pièces pour former le cadre et les bords d’un côté et les plus grands peuvent les trier en fonction de leur forme, des couleurs, des motifs, etc.

valorisation de la confiance

9.  La valorisation de la confiance et l’estime de soi:

Le jeu de puzzle implique un défi complexe à surmonter. Lorsque tu atteins ton objectif qui est de voir une image s’esquisser, tu te sens satisfait, fier de ton travail et surtout fier de toi. Le puzzle t’aide donc à renforcer ton estime de soi. Tu comprends alors que tu es capable de faire bien plus que ce que tu croyais.

Cette valorisation de l’estime de soi est palpable au fur et à mesure que tu avances dans ton jeu et te pousse à aller plus loin, quitte à y passer des heures, voire des jours pour les puzzles de milliers de pièces. Ce jeu de société te dévoile tes forces cachées.

Le puzzle est également une activité qui te pousse à la compétition avec toi-même, ce qui te permet de défier tes limites intellectuelles. Il peut arriver que tu restes très longtemps sur une pièce, dont tu n’arrives pas à trouver la place pour ne pas te juger incapable de résoudre le problème. Tu observes, tu analyses les formes, les motifs et les couleurs de chaque pièce pour essayer de trouver la solution.

10. L’amélioration de la perception des choses:

Le puzzle stimule ton esprit de synthèse et ta perception spatiale. Tu dois en effet percevoir les moindres variations de forme, de points communs entre les pièces et la moindre différence entre des éléments de la même forme, mais avec un détail de motif différent par exemple.

Au-delà de l’effort de concentration, tu dois rester focalisé sur ton jeu pour comprendre comment chaque élément doit s’imbriquer. Tu améliores donc ta perception des choses, mais également ta faculté d’attention. Tu apprends également à te projeter dans l’image que tu obtiendras dans la fin du jeu.

11. L’augmentation de la vitesse de réflexion:

Tu utiliseras différentes techniques et plusieurs manières d’aborder ton jeu. Ton cerveau gagne en efficacité au fur et à mesure que tu avances. Il avance les solutions les plus efficaces lorsque toutes les problématiques du jeu auront été répétées et examinées au fil d’une partie. Ton esprit reste constamment vif et ton cerveau est prêt à travailler aussi longtemps que tu le solliciteras. Il s’habituera ainsi à résoudre différents types de problèmes dans ta vie de tous les jours.

augmentation de la vitesse de réflexion

12. Le jeu idéal pour stimuler les enfants:

Le puzzle est l’activité par excellence pour les enfants, qui permet de renforcer leur capacité de concentration, de réflexion et d’améliorer leur motricité fine. Un enfant peut s’y atteler dès 12 mois en fonction du niveau de développement de sa perception visuelle, qui diffère d’un enfant à l’autre.

Un enfant peut profiter de tous les bienfaits mentaux du jeu dès qu’il est capable de saisir les objets, de les retourner, de les soulever et de les poser. Le puzzle stimule la curiosité de l’enfant, leur faculté à prendre patience et leur aptitude à conserver la mémoire courte ou la mémoire immédiate.

puzzle pour stimuler les enfants

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés